Pasteis de bacalhau : les beignets de morue comme au Portugal 🐟🍮

Ça se voit pas vraiment, avec ma blooondeeeeur, mes yeux bleux, et mes tĂąches de rousseur, mais la moitiĂ© paternelle de moi est portugaise. Alors bon, je baragouine trĂšs mal la langue par manque de pratique et de vraie vie / temps passĂ© lĂ  bas, mais si y’a un truc que je connais du Portugal, c’est la CUISINE 😀 DĂ©jĂ  parce que mon papa cuisine, et donc des recettes portugaises de temps Ă  autre, mais parce qu’aussi, aprĂšs de nombreux Ă©tĂ©s passĂ©s lĂ  bas, j’ai eu le temps, tout de mĂȘme, de me pencher sur la gastronomie locale. Et ce n’est pas un mythe, la morue est vĂ©ritablement le poisson national. Sauf que moi, la morue, je la prĂ©fĂšre en pasteis ! Du coup… je me suis dit que j’allais partager la recette avec vous ! Parce que franchement, c’est simple comme bonjo… comme Olà 😛

Bon appétit, les ami·e·s !
<3

🐟🐟🐟🐟🐟🐟🐟🐟

Les INGREDIENTS (pour env. 15/20 pasteis)

‱ 800 gr de Morue DĂ©salĂ©e (J’achĂšte la mienne chez Picard dĂ©jĂ  dĂ©ssalĂ©e quand je n’en trouve pas en magasin portugais ou au marchĂ©)
‱ 800 gr de Pommes de terre à chair tendre
‱ 1/2 litre de Lait entier
‱ 4 à 6 Oeufs
‱ 2 oignons
‱ 1 bouquet de Persil Plat
‱ Sel, Poivre
‱ Huile d’olive
‱ Huile de friture

🐟🐟🐟🐟🐟🐟🐟🐟

La RECETTE

1 / Eplucher les patates et les disposer dans un fait-tout avec la morue coupĂ©e en morceaux. Verser le lait, puis diluer avec de l’eau jusqu’Ă  recouvrir les ingrĂ©dients. Faire cuire 20-25 minutes, ou jusqu’Ă  cuisson complĂšte des pommes de terre.

2 / Egoutter les ingrĂ©dients et rĂ©server la morue dans un plat Ă  part. Dans un grand saladier, rĂ©duire les pommes de terre en purĂ©e. Ajouter l’oignon trĂšs finement hachĂ© et le persil ciselĂ©. RĂ©server.

3 / A l’aide d’une pince Ă  Ă©piler ou Ă©quivalent, retirer les arĂȘtes de la morue (et la peau). Avec les doigts, Ă©mietter trĂšs finement la morue dans la purĂ©e de pommes de terre, puis bien mĂ©langer jusqu’Ă  obtention d’un appareil homogĂšne.

4 / A l’aide d’une cuillĂšre en bois, ajouter un Ă  un les oeufs au mĂ©lange, jusqu’Ă  obtention d’un appareil ni trop Ă©pais, ni trop liquide. GoĂ»ter, et saler et poivrer en consĂ©quence.

5 / Dans une friteuse (Perso, des fois, j’utilise mon wok !), verser un mĂ©lange de 2/3 d’huile de friture, 1/3 d’huile d’olive. Faire chauffer.
Astuce : On sait que l’huile est chaude comme il faut quand on verse une miette du mĂ©lange et qu’elle remonte Ă  la surface instantanĂ©ment en frĂ©missant.

6 / Avec deux cuillĂšres Ă  soupe, former des quenelles et les dĂ©poser dĂ©licatement dans l’huile (Attention Ă  ne pas faire cuire trop de pasteis Ă  la fois, ça ferait baisser la tempĂ©rature de l’huile !). Laisser dorer quelques minutes, Ă©goutter Ă  l’aide d’une araignĂ©e et disposer sur un linge propre / du papier journal (⚠♻ #ZĂ©roDĂ©chets = pas de papier absorbant Ă  usage unique !)

A déguster chaud, tiÚde, froid, en entrée, plat,
pour l’apĂ©ro, le brunch, un pique nique… MIOM !


ASTUCE « ZĂ©ro DĂ©chet » : Que faire avec les coquilles d’oeuf ? Rincez les dĂ©licatement, laissez les sĂ©cher Ă  l’air libre et, une fois bien sĂšches, broyez-les au blender ! Enduisez l’intĂ©rieur d’un bocal d’huile essentielle de menthe, citron ou eucalyptus (ou mieux : les trois !), et stockez-y votre poudre d’oeuf. Elle sera alors une poudre Ă  rĂ©curer imbattable contre la crasse tenace dans toute la maison, surtout la vaisselle, sans JAMAIS abimer les surfaces !

Et que faire avec les pelures de pommes de terre ? Rincez les bien puis faites les sĂ©cher au dĂ©shydrateur ou au four Ă  trĂšs basse tempĂ©rature. Une fois bien sĂšches, broyez les au blender et conservez les dans un bocal oĂč vous pourrez stocker toutes vos autres pelures dĂ©shydratĂ©es afin de vous crĂ©er ainsi votre propre bouillon de lĂ©gumes, Ă  ajouter Ă  vos sauces ou autres prĂ©parations Ă  parfumer !


[ Cet article est Ă©galement disponible sur Mathillages.net ]

Auteur de l’article : Mathilde

Mathilde est une artiste & penseuse engagée et enragée. Féministe, activiste, militante, elle met son métier d'autrice·compositrice·interprÚte, de musicienne et de chanteuse au service des causes qu'elle souhaite défendre. Pédagogue de la voix parlée et chantée mais aussi psychopédagogue du corps instrument, Mathilde développe sa méthode et enseigne aux étudiant·e des Ateliers Holistiques De La Voix. Mathilde est également écrivaine, essayiste, dramaturge & comédienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *